Le Congo réclame la tête de Laurent Nkunda. Qu’en pense Kabila?

Où se trouve Laurent Nkunda ? Qu’a-t-on fait de lui ? A-t-il été jugé ? Par qui ? Condamné ou acquitté ? Enfermé dans quelle prison ? Ces questions nous viennent à l’esprit alors que nous recevons encore des mauvaises nouvelles venant de l’est du Congo, nouvelles que reporte la Mission de l’ONU au Congo au travers sa radio. Cette mission nous informe que « les FDLR ont tué trente-neuf personnes entre lundi et mardi 3 janvier à Shabunda (Sud-Kivu) ». On précise que « à Luyuyu les assaillants ont tué trente personnes parmi lesquelles une femme enceinte éventrée dont le bébé a été jeté. Huit autres  personnes auraient été tuées à Ngolombe. Le chef du village de Kishenya a, lui, été décapité. » En l’espace d’un seul mois, les FDLR ont tué plus de 150 congolais, violé un nombre important des femmes et filles, et obligé des milliers d’hommes et femmes de fuir leurs villages. Le peuple congolais à l’est du pays continue à vivre dans la désolation la plus totale à cause des activités meurtrières des milices rwandaises.  

C’est depuis le 22 Janvier 2009 que Laurent Nkunda a été arrêté, suscitant un grand espoir parmi les congolais qui croyaient que l’arrestation de Nkunda signifierait la fin des violations des droits de l’homme à l’est du Congo par le CNDP et les FDLR. Deux ans après, il nous semble que rien n’a changé dans cette partie du pays. Malgré les multiples opérations armées des forces armées congolaises en coopération avec l’armée rwandaise pour anéantir les FDLR, ces milices continuent à semer la terreur et la désolation parmi nos compatriotes à l’est du pays. Nous voulons ici exprimer notre colère et notre rage face à cette triste situation qui ne change pas.

Il doit y avoir une bonne raison pour laquelle la situation à l’est ne change pas. Pour nous, une bonne raison explique l’invincibilité des FDLR : la complicité et la complaisance des autorités congolaises. Comment expliquer que Laurent Nkunda n’a pas encore été extradé  au Congo pour être juger pour ces crimes ? On en parle même plus. Ces crimes ont été oubliés. C’est comme si ce rebelle n’a jamais commis des crimes au Congo. Notre conclusion est claire : les FDLR poursuivent librement leurs actions sanguinaires simplement parce certains congolais tirent un avantage financier des activités de ces milices. La confusion que créent les attaques des FDLR permet à des congolais en complicité avec des étrangers de se faire de l’argent. Tout le monde connait que ce sont les richesses minérales de l’est du Congo qui motivent ces milices à semer la mort partout là où elles passent. Elles s’attaquent aux populations pour les obliger à fuir leurs territoires et rendre plus facile l’occupation et le contrôle des terres et des mines. Dans ce circuit, certains congolais travaillent de mèche avec les milices rwandaises, rendant l’anéantissement du FDLR impossible. Nous sommes aussi convaincus que Laurent Nkunda passe aujourd’hui des vacances dorées au Rwanda parce que certaines autorités congolaises ne veulent pas qu’il soit extradé au Congo. Laurent Nkunda a (et a toujours eu) des alliés au Congo. La preuve : sa milice, le CNDP, a été facilement et mystérieusement transformé en parti politique congolais. Ce qui veut dire que des meurtriers du peuple congolais ont été lavés de leurs crimes et transformés en hommes politiques intègres. Certains d’entre eux sont aujourd’hui en voie de devenir des députés nationaux à l’assemblée nationale (Quelle ironie !!!!). Bosco Ntaganda, ancien soldat de l’armée patriotique rwandaise et ancien collaborateur de Laurent Nkunda est aujourd’hui général de l’armée congolaise, tout en étant recherché par la Cour Pénale Internationale pour des crimes contre l’humanité.

Ya-t-il au Congo des autorités qui se soucient du malheur qui frappe chaque jour nos compatriotes à l’est du pays ? Y a-t-il des hommes et femmes à Kinshasa qui pleurent sur le sort des nos mamans et sœurs qui se font violées et éventrées par ces escadrons rwandais de la mort  ? Jusqu’à quand notre peuple devra-t-il souffrir comme des étrangers dans leur propre pays ? Nous voulons faire savoir aux autorités congolaises que le peuple congolais dans son ensemble ne supporte plus ce statu-quo à l’est du pays. Nos compatriotes ont assez souffert !!!

L’ironie est que les autorités congolaises semblent se tromper d’ennemis. Au lieu d’envoyer des troupes à l’est et arrêter l’avancée des FDLR, on préfère poster des chars de combat à Kinshasa comme si le citoyen kinois était l’ennemi à abattre. Au lieu d’exiger l’extradition de Laurent Nkunda, on préfère utiliser les ressources de l’état pour garder Mr. Etienne Tshisekedi en résidence surveillée. Le Congolais, finalement, se trompe toujours d’ennemi !

Après l’indépendance du pays, c’est Patrice Lumumba qu’on a traité en ennemi d’état. Aujourd’hui, les congolais reconnaissent que c’est un héro, un visionnaire, un prophète que le Congo avait éliminé avec l’aide des étrangers. Laurent Kabila a été aussi tué avec la complicité des congolais qui l’ont pris pour un ennemi à abattre. Floribert Chebeya a été aussi éliminé parce que certains compatriotes ont vu en lui un ennemi à anéantir. Jusqu’à quand allons-nous nous tromper d’ennemis ? Nous sommes convaincus que le jour où les congolais identifieront correctement leurs ennemis, la paix reviendra sur tout le territoire.

C’est aussi regrettable que les autorités du Congo puissent aujourd’hui concentrer plus d’énergies à traquer les ‘combattants’ congolais d’Europe que de mettre fin aux attaques des FDLR à l’est. Il suffit que ces ‘combattants’ agresse un seul individu pour que Mr. Thambwe Mwamba et Mr. Lambert Mende et leurs machines propagandistes se lèvent et montrent leurs griffes : on va jusqu’à convoquer l’Ambassadeur de France un dimanche matin et lui exiger de mener une enquête. Quand va-t-on commencer à déployer la même énergie dans les cas des tueries des FDLR ? Quel jour va-t-on exiger au Rwanda d’extrader Laurent Nkunda avec la même insistance ?

Nous ne voulons pas faire l’avocat de ces ‘combattants’. Malgré que nous comprenions leurs revendications, nous ne pouvons cautionner leurs méthodes d’action car la violence ne produit que la violence, peu importe la légitimité de la cause que l’on poursuit. Toutefois, nous ne comprenons pas pourquoi le pouvoir en place à Kinshasa n’exprime pas la même colère (qu’’ils ont contre les ‘combattants’ d’Europe) face aux activités meurtrières des FDLR. Chaque jour, ces FDLR se promènent librement à l’est du pays, tuant, violant les femmes, volant des biens, brulant des villages, et prenant des enfants en otages pour en faire des soldats. Pendant ce temps, l’armée et les agents du Président Kabila se préoccupent plus à traquer les militants de l’UDPS et les ‘combattants’ d’Europe.  L’UDPS n’est pas l’ennemi du Congo, ce sont les FDLR qu’il faut abattre. Les attaques des ‘combattants’ d’Europe ressemblent à un jeu d’enfants comparées aux actes sanguinaires des FDLR.  

Le malheur du Congo est qu’il est dirigé par des hommes qui n’ont aucun amour pour le peuple. Le jour de délivrance du Congo arrivera lorsque ce pays se dotera d’un chef d’état et des dirigeants qui sont animés d’une grande compassion pour les souffrances du peuple. Le Congo n’a besoin que des hommes et des femmes qui l’aiment et qui sont prêts à payer le prix pour défendre les intérêts du peuple. Le jour arrive où le Congo aura de tels hommes à sa tête. En ce jour là, le peuple connaitra ce qu’un état de droit veut dire. En ce jour là, une seule semaine suffira pour chasser tous les FDLR du Congo. En ce jour là, les vrais ennemis du peuple devront rendre de compte (et les enfants des autorités qui aujourd’hui s’amusent à tuer des citoyens congolais en toute impunité rendrons de compte à la justice). Peuple congolais, ce jour là arrive ! Tenez bon !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s